connexion   |   inscription



                             
ajouter un restaurant   |   ajouter une poutine   |   
 




Champlain avec une poutine...
Juillet 2008

Dans le but de convier le public à célébrer la fête du Canada le 1er juillet, l'ambassade Canadienne à Washington à conçu une publicité affichant Champlain avec une poutine à la main. Semble t'il que ce n'était pas une très bonne idée!


Le président d'Impératif français est pas content!
La publicité unilingue anglaise a été conçue comme étant une invitation à un dîner. Le thème des célébrations suggéré a été le 400e anniversaire de la première colonie permanente à Québec au début des années 1600.

Cette invitation publique de l'ambassade canadienne a déplu au président de l'organisme Impératif français, Jean-Paul Perreault, qui y voit une blague de mauvais goût. Il affirme que jamais l'ambassade des États-Unis à Ottawa ne montrerait la statue de la Liberté tenant un hot-dog à la place de son flambeau.

Le président d'Impératif français demande que les personnes offusquées le fassent savoir au premier ministre Stephen Harper et au ministère des Affaires étrangères, David Emerson.

Source: Cyberpresse.ca, 2 juillet 2008.     Lien vers l'article.



L'ambassade s'excuse
Le porte-parole de l'ambassade canadienne à Washington, Tristan Landry, assure que l'invitation a été modifiée et que l'intention de l'ambassade n'était pas d'offenser quiconque.

En entrevue à la Presse Canadienne, il a affirmé que le processus d'approbation pour les invitations à des événements avait été modifié, mais qu'à ce point, aucune sanction particulière n'était envisagée.

L'invitation publique de l'ambassade canadienne avait déplu au président de l'organisme Impératif français, Jean-Paul Perreault, qui y voyait une blague de mauvais goût.

Selon lui, jamais l'ambassade des États-Unis à Ottawa ne montrerait la statue de la Liberté tenant un hot-dog à la place de son flambeau.

Source: Cyberpresse.ca, 2 juillet 2008.     Lien vers l'article.



Excuses et démissions réclamées
L'affaire de Samuel de Champlain tenant une poutine est en train de tourner au vinaigre pour l'ambassade canadienne à Washington.

La présentation d'un plat de poutine au bout du bras de la statue de Samuel de Champlain, parue sur une invitation à une réception pour souligner le 400e anniversaire de Québec lors du 1er juillet à l'ambassade du Canada à Washington, a continué à susciter de vives réactions hier.

Au lendemain de la fête du 1er juillet, l'ambassade a dit regretter la présentation de Samuel de Champlain avec une poutine, et a reconnu qu'elle a pu offenser des personnes.

"L'ambassade du Canada a modifié l'invitation à sa célébration du Canada contenant une image de Samuel de Champlain. L'intention n'était pas d'offenser qui que ce soit et nous nous excusons auprès de quiconque a pu l'être", a indiqué au Droit, Tristan Landry, le porte-parole de l'ambassade canadienne à Washington. Dans un autre courriel, l'ambassade précisait que l'invitation se voulait humoristique".

Mais le président d'Impératif français Jean-Paul Perreault ne l'a pas trouvé drôle, la jugeant "inacceptable".

"Nous ne réclamons rien de moins que des excuses officielles à l'échelle internationale de toute la francophonie du premier ministre du Canada, la démission du ministre des Affaires étrangères et l'ambassadeur du Canada à Washington ainsi que des mesures disciplinaires à l'endroit du personnel fautif", a indiqué le président du mouvement Impératif français.

M. Perreault soutient que les excuses présentées par les services de l'ambassade à Washington n'étaient pas suffisantes et que le premier ministre Harper devait maintenant reconnaître l'affront fait à une partie importante de la population du pays en présentant des excuses à toute la francophonie à l'échelle internationale.

"En retirant la poutine de la main de Samuel de Champlain, le gouvernement canadien n'a fait que camoufler son mépris légendaire à l'endroit de la francophonie puisqu'il continue de nier notre existence à l'échelle internationale, la page web demeurant toujours unilingue anglaise", a mentionné le président d'Impératif français.

Le porte-parole de l'ambassade a toutefois tenu à souligner que l'invitation avait été transmise en anglais et en français, selon la langue des personnes à qui elle était transmise. Il a de plus ajouté que le site Internet de l'ambassade est disponible en anglais et en français. Il a également ajouté que 2500 personnes ont participé aux célébrations à Washington.

Au moment d'écrire ces lignes, personne n'avait été en mesure de réagir à cette affaire au Bureau du premier ministre et à celui du ministre des Affaires étrangères, David Emerson.

Source: Cyberpresse.ca, 3 juillet 2008.     Lien vers l'article.






Magazine COUP DE POUCE - Spécial Poutine (Septembre 2013)

30 août 2008 - Festival de la Poutine de Drummondville

Champlain avec une poutine...


© 2007-2016
MaPoutine.ca | ThePoutines.com